Camp farfadets 6-8 juillet 2019 Autrans

Vous avez tous eu des échos de notre super camp farfadets à Autrans, voici donc le résumé de ses 3 jours.

Samedi matin, RDV 9h30 sur le parking de l’esplanade car Hortense y faisait les courses.

Arrivée à Autrans pour l’installation dans le champ du 446 rue du Cornet.

A midi, une seule tente était montée, mais nos farfadets ayant une horloge biologique qui fonctionne bien se sont tous regroupés à l’ombre pour manifester leur besoin de déjeuner…

En début d’après-midi, nous avons fini d’installer le camp. Adèle, portant fièrement la chemise bleue des Guides nous a prêté mains fortes et sa grande expérience chez les scouts a été précieuse pour monter les tentes. Notre camp était comme d’habitude: très spacieux et très bien équipé avec feuillets (wc) dans le bois avec brise-vue, douches solaires dans le verger, espace vaisselle, solides tentes plantées au centre du champ loin des arbres, coin lecture (et spi) à l’ombre de la forêt, feu bien délimité pour la veillée, etc.

Nous avons donc pu pleinement profiter de l’après-midi. Nous avons d’abord commencé par la réaliser un drapeau où étaient déjà imprimés des traces de mains rouges (comme les Pio-Ca), oranges (comme les louveteaux/jeannettes), bleues (comme les scouts et guides), et vert foncé (comme les compagnons). Manquai donc le « vert pomme », couleurs des farfadets… Les 5 enfants ont donc apposé leur main sur le drapeau. 80% de mains gauches puisque ce groupe de farfadets possède la caractéristique d’avoir 4 gauchers sur 5 enfants…

Ce fut l’occasion pour chacun de parler des jeunes qu’ils connaissent dans les autres branches du scoutisme, souvent les grands frères et les grandes sœurs, mais aussi parfois baby sitter…

Etant donné que l’année des farfadets avaient commencé en septembre par une belle sortie au lac du Lauvitel pour voir des marmottes (qui ce jour-là étaient restée cachées), le thème de notre camp est resté dans la continuité de l’année : les marmottes.

Donc, la Reine des marmottes, qui avait accumulé quelques provisions dans son garde-manger, vient de découvrir que sa boite est vide. Ses réserves ont disparu. J’ai raconté l’histoire de cette marmotte, tout en réalisant une succession de pliages en papier (du type origami), ce qui a captivé les farfadets. Le dernier pliage dévoilant, avec un effet de surprise, une boite qui s’ouvre et qui est désespérément vide…

Stéphane, notre RG (responsable de groupe) nous a rendu visite dans l’après-midi et a pu contribuer au remplissage en eau des ballons de baudruche. Le but étant de jouer au ballon en se faisant des passes avec des ballons rempli d’eau qui à tout moment peuvent se transformer en « bombe à eau ». Nous avons  aussi fait des courses de serveur avec plateau de cafetier et gobelet en plastique rempli d’eau à transporter plein jusqu’à la ligne d’arrivée. Puis nous nous sommes exercés au biathlon avec des pistolets à eau… A l’issue des Olympiades, nos farfadets nous ont prouvé qu’ils étaient suffisamment habiles et malins pour pouvoir aider la Marmotte…

Après cette après-midi d’Olympiades, nous avons profité des 2 douches solaires ont été suspendues à la branche d’un arbre… Un caillebotis par terre et voici les farfadets à la queue leuleu en maillot de bains pour se prendre une douche tiède.

Une fois tout le monde en pyjama, à 19h00 nous avons dîné autour du feu. Ce fut l’occasion pour Edgar de nous chanter pour la Nième fois sa chanson favorite « santiano ». Quelques marshmallows grillés+chansons tirés du carnet de chants… et voici que Philibert demande spontanément à aller se coucher, visiblement fatigué… « D’accord mais il faut se laver les dents ». Une histoire contée à l’entrée de la tente avec les enfants blottis dans leurs sacs de couchage et les Farfadets s’endorment sereinement avant même que la nuit ne soit totalement tombée… Les adultes profitent des braises pour cuire les pommes de terre pour le dîner de dimanche…

Vers 22h30, les éclairs illuminent le ciel au loin, poussant les mamans accompagnatrices à envisager un repli stratégique dans la grange qui nous est prêtée par les propriétaires… Finalement les éclairs resteront bien éloignés de nous et la grosse pluie ne tombera pas trop longtemps : nos tentes de qualité résistent bien aux coups de vent (surtout quand elles ont été bien plantées par Adèle G).

Le lendemain dimanche, les farfadets se réveillent à 6h00 et ne se sont même pas rendu compte qu’il y a eu de l’orage cette nuit!

Après le petit déjeuner, nous faisons un sympathique décrassage musculaire en musique…

En ce dimanche matin, les farfadets partent en exploration et font une randonnée jusqu’en haut de la montagne à la recherche d’indice pour rassembler les ingrédients pour l’antidote à la potion de la sorcière qui a pétrifié les marmottes pour mieux leur dérober leurs provisions.

Quand on a 7 ans, on est valeureux mais les jambes sont courtes et il faudra plus de 3 heures pour faire les 600 mètres de dénivelé positif du parcours… Un bel exploit pour nos 5 farfadets qui reviennent de leur randonnée fatigués mais heureux.

En cette fin d’après-midi, un papa avait prévu d’apprendre aux farfadets à construire un four à pyrolyse avec des pierres, finalement le projet est reporté (les farfadets feront cela en 2ème année, cela pourra faire l’objet d’une séance à l’automne). Les pistolets à eau sont sortis et tous jouent à se mouiller joyeusement avant de passer à la douche…

La propriétaire du terrain a reçu un courrier pour les farfadets, il s’agit d’une lettre écrite par les Jeannettes qui ont été farfadets précédemment qui sont peut-être un peu nostalgiques de leur camp à Autrans d’il y a 2 ans. En tout cas, Héloïse et Edgar qui ont maintenant 8 ans seront bien accueillis en septembre chez les oranges !

Au dîner ce soir, de bonnes brochettes grillées au feu de bois, ainsi que des camemberts à la braise, nos fameuses patates et quelques bananes au chocolat en guise de dessert. Les pop-corn n’ont pas correctement explosé, ils étaient tous brûlés… qu’à cela ne tienne nous avons quelques bananes au chocolat en guise de dessert et bien évidemment des chamallows à faire caraméliser.

Courte veillée à chanter l’hymne des farfadets et autres chants classiques scoutes… Il faut se coucher tôt ce soir car demain nous avons un rendez-vous…

Lundi, les farfadets se réveillent à 7h00 (véritable grâce matinée)… Ce matin, direction le col de la Molière pour aller observer les marmottes ! De vraies marmottes avec leurs marmottons qui jouent et se bagarrent… De grosses marmottes qui font le guet et qui sifflent quand un danger menace… et d’autres marmottes qui prennent la pause pour nos photos puis courent dans l’herbe. Finalement, nous avons la preuve que la sorcière n’a pas pétrifié les marmottes!!!

Nous sommes tellement fascinés par l’observation des marmottes avec nos jumelles que nous ne voyons pas passer le temps et rentrons avec une heure de retard au camp où le Père Emmanuel, venu spécialement de Grenoble, nous attend déjà…

Après le déjeuner, vient l’heure de la messe célébrée à l’ombre des sapins sur un petit autel improvisé avec notre drapeau aux couleurs des scouts en guise de nappe…

A la fin de la messe, chaque farfadet reçoit un livre « au pays des farfadets » dédicacé par « la marmotte » en personne et un insigne à coudre sur sa tenue pour se souvenir de ce magnifique camp qui s’achève.

Grace à l’aide de papas venus en renfort, le camp est replié et nous quittons Autrans à 18h00 pour retrouver la chaleur étouffante de l’agglomération grenobloise… Des images de marmottes plein la tête avec évidemment des étoiles vertes (couleur des farfadets)…

Les farfadets vous donnent Rendez-vous en septembre pour vous faire voir nos belles photos de marmottes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.