Week-end Louveteaux & Jeannettes

lundi 8 mars 2010
par  P2A
popularité : 1%

Où est passé le bruit du vent qui claque dans la voile ? Le bruit du Capitaine hurlant ses ordres tandis que l’équipage s’active. L’odeur du Rhum flottant dans les airs..

Il a coulé, et l’ensemble du bateau avec lui. Il ne reste qu’une épave qui ne ressemble plus au fier Navire qu’il fût. Le Capitaine Flamme et son équipage ont besoin des louveteaux promus à l’occasion jeunes pirates pour récupérer ce qu’il reste dans le navire englouti. Bravant les Requins les moussaillons mirent tout leur cœur à l’ouvrage, s’attelant à ramener des objets essentiels à la survie, tels des tonneaux de pommes ou des Sabres, mais aussi des objets plus insolites qu’utiles comme le dernier CD de Cœur de Pirate ou le Canard en Plastique du Capitaine. Après un tel effort les néo-matelots avaient bien mérité de se restaurer et de passer une soirée tranquille sur l’île à chanter des chants de marins. "Tiens bon la vague et bien le flot HISSE ET OH !! Santiano...." Mais un cri surgit du fond de la nuit, comme provenant d’une autre galaxie ; celui du Capitaine Flamme : "MA CARTE, MA CARTE" hurla t-il.... Et il y avait de quoi. Sa carte, sa carte au trésor lui avait été dérobée. Les Louveteaux ne pouvant être suspectés, le louveteau est vrai comme Yzo, celà ne pouvait être qu’un des membres de l’équipage. Mais qui donc ?? La Vigie Pirate avait-elle élaboré un plan pour dérober ce bien si précieux ? Le Canonnier, le Pirate Agecétinterdit rêvait-il d’un sabre en or plaqué de rubis et autres diamants ? Le Mousse Ochocolat avait-il des rêves de grandeur, pour devenir capitaine à la place du capitaine. Heureusement les louveteaux réussirent à démasquer le canonnier et l’obligeant à les emmener récupérer le précieux sésame dès le lendemain, après une nuit, pleine de rêves de trésors et autres dangereux requins. Cependant, l’île du squelette réserve tant de surprises.... Un climat fort étonnant, des flocons tombèrent la nuit durant et recouvrirent le sable fin d’une belle couche de neige immaculée. Le temps n’étant guère propice à mettre un louveteau dehors, le canonnier fût chargé d’aller seul chercher la carte. Le temps de se la faire dérober par un singe féroce obligeant les louveteaux à fabriquer des lassos pour récupérer des bananes comme monnaie d’échange contre la fameuse carte au trésor.

L’après-midi fut consacrée à la reconstruction du bateau. Les Louveteaux défièrent les autochtones, pour obtenir le permis de construire et tout le matériel nécessaire. Les Indigènes impressionnés devant tant de qualités leur promirent même de reconstruire pour eux le Navire.

Tout est bien qui fini bien ?? Le Singe se trouva une Guenon, ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants.... ?? MAIS NON.

LE TRESOR. Il faut aller récupérer le fameux trésor. Les Louveteaux et les Jeannettes arriveront-ils à trouver le butin enfouit sur l’île voisine ??

Vous le saurez bien assez tôt.... Une fois que les Louveteaux se seront bien reposés de ces défis éprouvants, que les Indigènes auront fini leur construction et que le Capitaine Flamme sentira que le moment est venu, de larguer des amarres, hisser les voiles, et de repartir sur les flots, vers de nouvelles aventures. De nouvelles aventures placées sous le sceau des rêves et des trésors...


Portfolio

JPEG - 1.8 Mo

Commentaires

Logo de Kapitaine Flamme
mardi 9 mars 2010 à 00h14, par  Kapitaine Flamme

Brave moussaillon, j’aime quand tu narres mes aventures !

Logo de Le cannonier du navire : Le Pirate Agecétinterdit
lundi 8 mars 2010 à 20h15, par  Le cannonier du navire : Le Pirate Agecétinterdit

Bravo pour ce compte-rendu mon cher p2a : c’est ce qui manque à ce site =)

Agenda

<<

2018

>>

<<

Février

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627281234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois